Actualités

•     La stratégie nationale relative aux espèces exotiques envahissantes est lancée !
Le Ministère chargé de l’environnement vient de publier la stratégie nationale relative aux espèces exotiques envahissantes. Répondant à la demande et aux attentes du réseau du Comité français de l’UICN, cette stratégie constitue un cadre national indispensable pour répondre aux défis de plus en plus pressants posés par les invasions biologiques. L’UICN France, qui a pris une part active au sein de l’équipe projet chargée de son élaboration, tient à saluer son lancement comme une étape déterminante et soutient une mise en oeuvre rapide, efficace et collective des actions proposées.

Les espèces exotiques envahissantes constituent la troisième cause d’érosion de la biodiversité à l’échelle mondiale, selon la Liste rouge des espèces menacées de l’UICN. Par leurs multiples impacts, elles menacent les espèces indigènes, les habitats naturels et les services rendus par les écosystèmes, mais également les activités économiques et la santé humaine. La France n’échappe pas à ce phénomène et les exemples d’invasions sont nombreux, en métropole comme en outre-mer, et dans tous les types d’écosystèmes terrestres, d’eau douce ou marins. Pour l’Europe continentale, par exemple, les coûts générés par la lutte et la réparation des dégâts causés par les invasions biologiques ont été estimés à 12,5 milliards d’euros par an.

Pour répondre à ces enjeux, l’UICN France a engagé des actions depuis plusieurs années avec son réseau et a organisé en2014 à Orléans les premières assises nationales sur les espèces exotiques envahissantes. Au terme de ces journées, les conclusions et le message de clôture lancé par les 200 participants avaient alors appelé à l’élaboration d’une stratégie nationale sur cette thématique. Son lancement par la Secrétaire d’Etat à la biodiversité le 23 mars dernier constitue donc aujourd’hui une véritable avancée.

Pour la première fois, un cadre d’action national est proposé pour renforcer et structurer l’action collective sur ces enjeux. Organisée en cinq axes thématiques et douze objectifs, la stratégie identifie 37 actions concernant la prévention, l’établissement d’un système national de surveillance, la maîtrise des espèces déjà établies, la restauration écologique, la réglementation, le développement des connaissances, la formation et la sensibilisation de toutes les parties prenantes. Ce nouveau cadre permettra à la France d’assurer la mise en oeuvre de la réglementation européenne sur cette problématique et de répondre à ses engagements internationaux,notamment à l’objectif 9 d’Aichi adopté dans le cadre de la Convention sur la diversité biologique.

Alors que cette étape est maintenant franchie, il s’agit dès à présent de décliner la stratégie en un plan d’action opérationnel et de mettre en oeuvre ses actions avec des moyens humains et financiers adéquats, en mobilisant l’ensemble des acteurs concernés : scientifiques, gestionnaires d’espaces naturels et associations de protection de la nature, représentants socio-professionnels,collectivités, services de l’Etat et établissements publics impliqués. Des efforts particuliers devront également être portés dans les collectivités françaises d’outre-mer, qui hébergent un patrimoine naturel exceptionnel particulièrement vulnérable aux invasions biologiques. Avec ses organisations membres et son réseau d’experts, l’UICN France apportera sa contribution à la mise en oeuvre de la stratégie nationale, en particulier via le groupe de travail national "IBMA" sur les invasions biologiques en milieux aquatiques co-piloté avec l’AFB et via l’initiative menée depuis plus de 10 ans sur les espèces exotiques envahissantes en outre-mer.

La stratégie nationale relative aux espèces exotiques envahissantes est téléchargeable ici