Les ambivalences guyanaises autour de la gestion d’Acacia mangium

L’arbre Acacia mangium fait partie des espèces valorisées dans différents secteurs de la société tout en étant des invasives problématiques. Ceci rend la tâche difficile pour les gestionnaires d’espaces, confrontés à une complexité grandissante de perceptions des différents acteurs du territoire. Les dimensions humaines des processus d’invasion génèrent actuellement un intérêt grandissant dans les sciences humaines et sociales, c’est pourquoi le GEPOG, dans le cadre du projet Life+ Cap Dom, a combiné des tests techniques de lutte et un travail anthropologique. Démontrer qu’une lutte efficace et à moindre coût est possible ne peut avoir un impact que si les perceptions et usages de l’espèce, les contraintes et conditions locales sont connus et intégrés dans les recommandations. L’adaptation de celles-ci au contexte permet une mise en œuvre plus aisée et rapide à large échelle.

Découvrir le poster « Les ambivalences guyanaises autour de la gestion d’Acacia mangium »

Pour en savoir plus sur Acacia mangium et les savanes guyanaises
www.lifecapdom.org/en-direct-du-terrain/article/comprendre-les-savanes-guyanaises
www.lifecapdom.org/en-direct-du-terrain/article/comment-reconnaitre-un-acacia

Contact : Anna Stier (GEPOG)

 

Crédit : Stier A. (GEPOG)

Nous contacter

Pour plus d'information sur l'initiative, n'hésitez pas à nous écrire.

Illisible ? Changez de texte captcha txt