POLYNÉSIE FRANÇAISE

CADRE D’ACTION

Groupement Espèces Envahissantes
Le Groupement Espèces Envahissantes (GEE) a été mis en place en mai 2013 par la Direction de l’environnement (DIREN) en partenariat avec l’Etat dans le but de définir une stratégie pour contrôler et limiter la propagation des espèces exotiques envahissantes. La stratégie permettra de mettre en évidence les priorités d’actions en matière de communication, de prévention et de lutte contre les espèces exotiques envahissantes.

Le réseau de lutte contre les espèces envahissantes « Te Rau Mata Arai »
Le réseau « espèces envahissantes » est un outil participatif visant à prévenir l’introduction de nouvelles espèces dans les îles. Animé par la DIREN, le réseau est composé de membres formés à la reconnaissance des espèces et informés des risques spécifiques à chaque îles. Les membres du réseau sont un relais pour la surveillance et alertent la DIREN en cas d’espèce suspecte et d’invasion potentielle. Une lettre d’information est envoyée aux membres tous les trimestres.

Coopération régionale
La Polynésie française joue un rôle actif dans les réseaux de coopération régionale dans le Pacifique. Elle est membre du Programme régional océanien pour l’environnement (PROE) et participe au Pacific Invasives Learning Network (PILN).

Pour plus d’informations, contacter :
Jean-Yves Meyer, Délégation à la Recherche de la Polynésie française, et Marie Fourdrigniez, Groupement Espèces Envahissantes, points focaux de l’initiative de l’UICN France sur les espèces exotiques envahissantes en outre-mer

miconia_tahiti
Miconia calvescens, une des principales plantes envahissantes de Polynésie française © E. Killgore

CHIFFRES CLÉS

Les introductions d’espèces ont commencé avec l’arrivée des premiers polynésiens il y a environ 1000 ans, et elles se sont accélérées et intensifiées à partir du 18e siècle avec les européens.

Nombres estimés d’espèces introduites et d’espèces exotiques envahissantes en Polynésie française

Espèces introduites naturalisées Espèces exotiques envahissantes*
Plantes vasculaires >1558 56
Mammifères 12 10
Oiseaux 13 4
Reptiles 3 2
Amphibiens 0 0
Poissons d’eau douce 4 2
Invertébrés terrestres ? 11
* D’après la base de données de l’initiative. Les chiffres correspondent aux plantes introduites envahissantes dans les milieux naturels ou peu perturbés, et aux vertébrés et invertébrés introduits considérés comme envahissants et dont les impacts sont documentés localement ou connus ailleurs pour être importants.

De nombreuses espèces d’invertébrés ont également été introduites. On recense ainsi plus de 30 espèces de fourmis exotiques dont quatre sont particulièrement envahissantes à l’image de la Petite fourmi de feu (Wasmannia auropunctata). 23 espèces exotiques de mollusques ont été identifiés dont au moins deux sont envahissants, l’escargot géant africain (Lissachatina fulica) et l’escargot carnivore de Floride (Euglandina rosea).

52 espèces exotiques envahissantes sont classées « espèces menaçant la biodiversité » au Code de l’environnement dont 39 espèces de plantes et 13 espèces animales (arrêté n° 1610 CM du 20 octobre 2016)

Les espèces envahissantes c’est l’affaire de tous

Ressources

Principaux textes réglementaires

Principaux textes réglementaires relatifs à la prévention et à la lutte contre les espèces exotiques envahissantes

La protection de l’environnement est une compétence locale. La Polynésie française a son propre corpus juridique en matière de droit de l’environnement.

Le code de l’environnement de la Polynésie française dresse une liste de 39 espèces végétales et de 13 espèces animales  menaçant la biodiversité  pour lesquelles toute importation nouvelle et  le transfert d’une île à l’autre sont interdits. Leur destruction est autorisée.

Arrêté n° 1610 CM du 20 octobre 2016 modifiant la liste des espèces menaçant la biodiversité de Polynésie française

Arrêté n° 518 CM du 7 juin 2006 portant création du comité de lutte contre les espèces menaçant la biodiversité

Arrêté n° 65 CM du 23 janvier 2006 portant modification de l’article A.132-2 concernant la liste des espèces végétales menaçant la biodiversité du code de l’environnement

Arrêté n° 171 CM du 9 février 1999 déclarant quatre espèces d’oiseaux exotiques menace pour la biodiversité

Arrêté n° 1551 CM du 31 août 1998 portant organisation et missions du comité interministériel de lutte contre le miconia et les autres espèces végétales menaçant la biodiversité

Arrêté n° 244 CM du 12 février 1998 déclarant 13 espèces exotiques envahissantes en Polynésie française menace pour la biodiversité. Les nouvelles importations, le transport inter-îles et la culture de ces espèces sont interdites et les destructions autorisées. Cet arrêté a été modifié par l’arrêté 65 CM du 23 janvier 2006 et classe maintenant 35 espèces menaçant la biodiversité

Délibération n° 95-257 AT du 14 décembre 1995 interdisant l’introduction d’espèces autres que celle déjà présentes sur le territoire avant 1995. Le conseil des ministres fixe par arrêté une liste d’espèces présentes sur le territoire est menaçant la biodiversité. Le transfert d’une île à l’autre de spécimens vivants d’espèces menaçant la biodiversité est interdit

Rapports et publications

Groupement Espèces Envahissantes. (2014). Guide de reconnaissance et de gestion des espèces envahissantes en Polynésie française. 75 p

Groupement Espèces Envahissantes (2013). Protection des îles contre les espèces envahissantes. Législation et réseau de veille. 11 p

Fourdrigniez, M. & Meyer, J.Y. (2008). Liste et caractéristiques des plantes introduites naturalisées et envahissantes en Polynésie française. Contribution à la Biodiversité de Polynésie française N°17. Délégation à la Recherche, Papeete, 62 p+Annexe

Les plantes envahissantes en Polynésie française. Guide illustré d’identification. (2008). Délégation à la recherche et Direction de l’environnement. 42 p

Nous contacter

Pour plus d'information sur l'initiative, n'hésitez pas à nous écrire.

Illisible ? Changez de texte captcha txt