Gymnophthalmus underwoodi


Noms communs : Gymnophtalme d'Underwood
Collectivité : Saint-Martin
Auteur : Grant, 1958
Famille : Gymnophtalmidae
Règne : Faune
Organisme : reptile
Statut des populations : naturalisée
Statut d'envahissement : potentiellement envahissant
Statut des impacts :
Date d'introduction ou de 1ère mention :
Type d'introduction :
Voie d'introduction :
Conflit d'intérêt :
Milieu : terrestre

Note :

L’espèce étend son aire de répartition dans les Petites Antilles. En Martinique et à la Dominique, elle cohabite dans les mêmes litières que l’espèce endémique des Petites Antilles, le Gymnophthalme de Plée (Gymnophthalmus pleii). Le suivi de différentes populations où les deux espèces cohabitent montre une diminution des effectifs de l’espèce endémique au profit de l’espèce introduite. Par ailleurs, sur la base de données morphologiques, il semblerait que, dans au moins une localité, les deux espèces puissent s’hybrider (Breuil 2009).


Bibliographie :

Breuil, M. (2002). Histoire naturelle des Amphibiens et des Reptiles terrestres de l’archipel Guadeloupéen. In Patrimoines Naturels, MNHN, Paris.

Breuil, M. (2009). The herpetofauna of Martinique : Past, Present, Future. Appl. Herpetol., 6 : 123-149.

Lorvelec, O., Pascal, M., Pavis, C., & Feldmann, P. (2007). Amphibians and reptiles of the French West Indies : Inventory, threats and conservation. Applied Herpetology, 4 : 131-161.

Les invasions biologiques aux Antilles françaises. Diagnostic et état des lieux des connaissances.(2013). Rapport DEAL Martinique et Guadeloupe. 88 pages


Contributions : Olivier Lorvelec (INRA Rennes), Michel Breuil (MNHN)

Sites internet : INPN, GISD

Date de dernière mise à jour : 25 / 07 / 2017
Nous contacter

Pour plus d'information sur l'initiative, n'hésitez pas à nous écrire.

Illisible ? Changez de texte captcha txt