Hemidactylus parvimaculatus


Noms communs : Gecko gris des jardins, Hémidactyle à petites tâches
Collectivité : Réunion
Auteur : Deraniyagala, 1953
Famille : Gekkonidae
Règne : Faune
Organisme : reptile
Statut des populations : naturalisée
Statut d'envahissement : non spécifié
Statut des impacts : impacts non déterminés
Date d'introduction ou de 1ère mention : Fin 19e
Type d'introduction :
Voie d'introduction :
Conflit d'intérêt :
Milieu : terrestre

Note :

Ce gecko est présent sur toute l’île, du niveau de la mer jusqu’à 1140m d’altitude (Sanchez et Probst, 2016). Hemidactylus parvimaculatus est un prédateur de geckos indigènes. Il pourrait être à l’origine de la disparition de Nactus borbonicus, un gecko endémique (Probst, comm.pers. 2008).


Bibliographie :

Probst J.M. (1999). Catalogue des vertébrés de l’île de la Réunion. Amphibiens, Reptiles, Oiseaux et Mammifères se reproduisant sur l’île. Rapport DIREN. 167 p.

Sanchez, M., Rocha, S., Probst, J.M. (2012), Un nouveau gecko nocturne naturalis sur l’île de La Réunion : Hemidactylus mercatorius Gray, 1842 (Reptilia : Squamata : Gekkonidae), Bull. Soc. Herp. Fr 142-143 : 89-106

Espèces exotiques de vertébrés naturalisées, en semi-liberté ou déjà observées en milieu naturel à La Réunion (DEAL de La Réunion, dec 2015)

Sanchez, M et Probst J.M. (2016). L’herpétofaune allochtone de l’île de La Réunion (Océan Indien) : état des connaissances en 2015. Bull. Soc. Herp. Fr. 160 : 49-78.


Contributions : J.M. Probst, comm.pers. 2008 ; Mickael Sanchez (NOI)

Sites internet : INPN, GISD

Date de dernière mise à jour : 25 / 07 / 2017
Nous contacter

Pour plus d'information sur l'initiative, n'hésitez pas à nous écrire.

Illisible ? Changez de texte captcha txt