Leiothrix lutea


Noms communs : Rossignol du japon
Collectivité : Réunion
Auteur : (Scopoli, 1786)
Famille : Leiothrichidae
Règne : Faune
Organisme : oiseau
Statut des populations : naturalisée
Statut d'envahissement : envahissant
Statut des impacts : impacts non déterminés localement mais connus ailleurs pour être importants
Date d'introduction ou de 1ère mention : 1980
Type d'introduction : intentionnelle
Voie d'introduction :
Conflit d'intérêt :
Milieu : terrestre

Note :

Le Rossignol du Japon, d’introduction récente, envahit actuellement la côte au vent de l’île (Le Corre, 2000). Son impact n’est pas documenté localement mais il serait impliqué dans la dissémination de plantes exotiques envahissantes (Tassin et Rivière, 2001).A Hawaii, l’espèce est considérée comme un réservoir du parasite responsable de la malaria des oiseaux (Plasmodium relictum) (Lever, 1987). Ce parasite transmis par un moustique vecteur (Culex quinquefasciatus), également présent à la Réunion, a contribué à l’extinction d’une dizaine d’espèces d’oiseaux endémiques d’Hawaii.


Bibliographie :

Lever C. (1987). Naturalized Birds of the World. Edition Longman Scinetific & Technical, Avon, U.K. 615 p.

Le Corre, M. (2000). Le Rossignol du Japon Leiothrix lutea (Sylviidés, Timaliinés), nouvelle espèce introduite à La Réunion (Océan Indien). Alauda, 68: 68-71.

Tassin, J. & Rivière, J-N. (2001). The potential role of Red-billed Leiothrix Leiothrix lutea on germination of invasive alien plants on Reunion Island (Indian Ocean). Alauda, 69: 381-385.

Espèces exotiques de vertébrés naturalisées, en semi-liberté ou déjà observées en milieu naturel à La Réunion (DEAL de La Réunion, dec 2015)


Contributions :

Sites internet : INPN, GISD

Date de dernière mise à jour : 25 / 07 / 2017
Nous contacter

Pour plus d'information sur l'initiative, n'hésitez pas à nous écrire.

Illisible ? Changez de texte captcha txt