Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/36/d616541853/htdocs/outremer2016/wp-includes/post-template.php on line 284

Trachemys scripta elegans

Sur la liste des 100 espèces parmi les espèces les plus envahissantes au monde


Noms communs : Tortue de Floride, Trachémyde à tempes rouges
Collectivité : Nouvelle-Calédonie
Auteur : (Wied, 1839)
Famille : Emydidae
Règne : Faune
Organisme : reptile
Statut des populations : naturalisée
Statut d'envahissement : envahissant
Statut des impacts : impacts non déterminés localement mais connus ailleurs pour être importants
Date d'introduction ou de 1ère mention : < 1980
Type d'introduction : intentionnelle
Voie d'introduction : animaleries, agrément
Conflit d'intérêt :
Milieu : eau douce

Note :

La Trachémyde à tempes rouges a été introduite récemment en Nouvelle-Calédonie, via le commerce des animaux. Elle se retrouve maintenant dans les milieux peri-urbains (Pascal et al., 2006). La présence de T. scripta elegans dans les milieux aquatiques peut constituer une menace pour la biodiversité de ces écosystèmes, surtout s’il est confirmé que l’espèce peut se reproduire en milieu naturel (Hytec et Mary, 2010). Elle est par ailleurs potentiellement vectrice de maladies (notamment la salmonellose). L’espèce est listée comme espèce établie de priorité 3 dans le cadre de la stratégie de lutte contre les espèces exotiques envahissantes de Nouvelle-Calédonie (CEN 2016). Elle figure sur la liste des espèces exotiques envahissantes des codes de l’environnement de la province Nord et de la province Sud dont la culture, l’élevage, le transport, l’utilisation, la mise en vente, la vente ou l’achat, et l’introduction intentionnelle ou non intentionnelle par négligence ou par imprudence dans le milieu naturel sont interdits.


Bibliographie :

Gargominy, O., Bouchet, P., Pascal, M., Jaffré, T. & Tourneur, J. C. (1996). Conséquences des introductions d’espèces animales et végétales sur la biodiversité en Nouvelle-Calédonie. Revue d’Ecologie (La Terre et la Vie), 51: 375-401.

Pascal, M., Barré, N., De Garine-Wichatitsky, Lorvelec, O., Frétey, T., Brescia, F., Jourdan, H. (2006). Les peuplements néo-calédoniens de vertébébrés : invasions, disparitions. IRD, Espèces envahissantes dans l’archipel néo-calédonien, p 111-162.

Lowe, S., Browne, M., Boudjelas, S. & Poorter, M. (2007). 100 espèces exotiques envahissantes parmi les plus néfastes au monde. Une sélection de la Global Invasive Species Database. Invasive Species Specialist Group (ISSG). 12p.

Hytec et Mary N. (2010). Etude du caractère invasif de quelques espèces animales et végétales introduites dans les milieux dulçaquicoles en Nouvelle Calédonie. province Nord – province Sud. Rapport, 428 p.

CEN (2016). Stratégie de lutte contre les espèces exotiques enavhissantes dans les espaces naturels de Nouvelle-Calédonie.

Soubeyran, Y., Caceres, S. & Chevassus, N. [Coords] (2011). Les vertébrés terrestres introduits en outre-mer et leurs impacts. Guide illustré des principales espèces envahissantes. Comité français de l’UICN & ONCFS, Paris: 99 pp.


Contributions : CEN Nouvelle-Calédonie

Sites internet : INPN, GISD

Date de dernière mise à jour : 25 / 07 / 2017
Nous contacter

Pour plus d'information sur l'initiative, n'hésitez pas à nous écrire.

Illisible ? Changez de texte captcha txt