Lancement d’un programme de lutte biologique contre la Jacinthe d’eau en Nouvelle-Calédonie

La province Sud de Nouvelle-Calédonie a lancé le 18 mars 2015 un programme de lutte biologique contre la Jacinthe d’eau. La première action a consisté à introduire des charançons aquatiques sur un plan d’eau de La Tamoa. Ce premier volet du programme, piloté par la Direction du développement rural, en partenariat avec le Conservatoire d’espaces naturels (CEN) de NouvelleCalédonie, fédère tous les acteurs concernés, dans les domaines agricole, environnemental et scientifique. Un suivi mensuel sur le site de lâcher et des actions de sensibilisation-communication ont par ailleurs été développés par la province Sud, le CEN et leurs partenaires, en perspective de l’extension de l’opération à l’ échelle du Pays dans le cadre de la stratégie globale calédonienne contre les espèces exotiques envahissantes en cours d’élaboration et coordonnée par le CEN.

La Jacinthe d’eau (Eichhornia crassipes) est une plante aquatique envahissante introduite de longue date en Nouvelle-Calédonie (depuis 1911), aujourd’hui classée parmi :
-la liste des 100 espèces parmi les espèces les plus envahissantes au monde (liste ISSG-IUCN) ;
-la liste des 100 espèces les plus envahissantes en Nouvelle-Calédonie (liste IRD) ;
-la liste des 10 espèces végétales les plus envahissantes d’après les Codes de l’environnement de la province Sud et de la province Nord.

Pour en savoir plus : Province Sud de Nouvelle-Calédonie

Contact : Patrick Barrière (CEN Nouvelle-Calédonie)

 

Crédit : Province Sud de Nouvelle-Calédonie

Nous contacter

Pour plus d'information sur l'initiative, n'hésitez pas à nous écrire.

Illisible ? Changez de texte captcha txt