Lutte contre l’enlianement par Merremia peltata et réhabilitation de la dynamique forestière de la forêt départementale des Monts Bénara

La prolifération d’espèces de lianes envahissantes telles que Merremia peltata sur les massifs forestiers de Mayotte est un phénomène préoccupant à l’échelle de l’île. La lutte physique contre cette espèce, dont le statut est incertain (indigène ou exotique), a été identifiée comme prioritaire dans les Orientations forestières du département de Mayotte en raison de son taux de recouvrement et de son impact prévisible et irréversible sur la dynamique et la conservation des formations végétales d’intérêt : colonisation de la canopée et asphyxie du sous-bois, au stade final, effondrement physique de la canopée sur des surfaces pouvant atteindre plusieurs hectares.

Le Service des ressources forestières du Conseil départemental de Mayotte a lancé en 2015 le projet de « Lutte contre l’enlianement par Merremia peltata et réhabilitation de la dynamique forestière de la forêt 4 départementale des Monts Bénara », financé à 75% par l’Europe (fonds FEADER – Plan Développement Rural de Mayotte 2014-2020) et à 25% par le Département.

Ce projet prévoit la réalisation d’actions de lutte physique contre la prolifération des lianes invasives dans les forêts à fort intérêt écologique. La régénération du couvert arboré sera accompagnée sur plusieurs années par des actions de lutte contre les plantes exotiques envahissantes pour limiter leur germination et leur croissance et par des plantations en espèces autochtones dans certaines zones. L’objectif est de rétablir une dynamique forestière propice à la pérennité des peuplements forestiers affectés par l’enlianement.

Par Jeannette Lartigue (Conseil général de Mayotte, responsable du service des ressources forestières)

Nous contacter

Pour plus d'information sur l'initiative, n'hésitez pas à nous écrire.

Illisible ? Changez de texte captcha txt