L’UICN publie des lignes directrices pour la gestion des espèces exotiques envahissantes dans les îles. 

Les îles couvrent 5% de la surface de la Terre, abritent 10% de la population mondiale et hébergent plus de 15% de la biodiversité terrestre mondiale, avec de nombreuses espèces endémiques.  Les écosystèmes insulaires sont très sensibles aux impacts des espèces exotiques envahissantes (EEE) car leurs espèces endémiques ont souvent évolué de manière isolée, sans prédateurs, espèces compétitrices ou maladies présents sur les continents. Les EEE sont reconnues comme la principale cause d’extinctions d’espèces insulaires, avec également des conséquences économiques et sanitaires importantes. Les îles sont par ailleurs vulnérables à l’introduction de nouvelles EEE en raison de leur forte dépendance à l’égard des biens importés et du tourisme pour leur économie.

Développé dans le cadre du projet Inva’ZIles, coordonné par l’UICN et soutenu par la Commission européenne, ce nouveau guide propose des lignes directrices pour la gestion des espèces envahissantes sur les îles et la planification des actions. Ces lignes directrices s’adressent aux petits États insulaires en développement, à leurs partenaires régionaux et internationaux et à toutes les îles du monde. Le guide ne propose pas de recettes “clés en main” mais accompagne les gestionnaires et les décideurs dans leurs prises de décisions et dans la définition des priorités d’actions. Alors que de plus en plus de stratégies contre les espèces envahissantes émergent, l’ouvrage rappelle l’importance de s’assurer que les plans d’actions et le choix des actions à mettre en oeuvre soient avant tout réalistes pour atteindre les objectifs fixés.

En savoir plus

L’actualité sur le site de l’UICN
Télécharger la publication : en anglais ; en français

 

Photo bandeau © Alan Tye
Nous contacter

Pour plus d'information sur l'initiative, n'hésitez pas à nous écrire.

Illisible ? Changez de texte captcha txt