Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/36/d616541853/htdocs/outremer2016/wp-includes/post-template.php on line 284

Première session de formation « Clés pour la connaissance et la gestion des EEE en outre-mer »

Du 31 mai au 03 juin dernier, s’est tenue la première formation sur les espèces exotiques envahissantes en outre-mer. Organisée par le Comité français de l’UICN et l’Office français de la biodiversité, cette formation s’inscrit dans le cadre des activités du Centre de ressources EEE. Développée en lien avec le Réseau espèces exotiques envahissantes outre-mer, elle a bénéficié de l’appui de la Réserve naturelle nationale de Saint-Martin. S’adressant aux acteurs des Antilles françaises et de la Guyane, cette première session a pu rassembler en présentiel 11 participants de Guadeloupe, de Martinique et de Saint-Martin, dans un contexte sanitaire particulièrement contraignant.

Les objectifs de cette formation étaient :
• de disposer d’une culture générale sur les EEE ;
• d’acquérir les bons réflexes en termes d’EEE ;
• d’accélérer les projets territoriaux sur la base de cas concrets proposés par les participants.

Pendant 4 jours, les stagiaires ont pu acquérir des connaissances sur les invasions biologiques, la démarche de gestion à mettre en œuvre, le cadre réglementaire et institutionnel et les impacts des EEE, grâce à la mise en œuvre de méthodes de pédagogie active, reposant sur une large diversité d’ateliers. Ils ont également pu découvrir les réseaux d’acteurs existants et différentes initiatives et actions menées dans les outre-mer français.

Atelier pédagogique sur la démarche de gestion © Comité français de l’UICN

Atelier pédagogique sur les voies d’introduction © Julien Chalifour RNN de Saint-Martin

 

 

 

 

 

 

 

 

Une demi-journée de terrain sur l’îlet Pinel a été organisée par la Réserve naturelle pour une mise en pratique. Les stagiaires ont ainsi tous participé à un chantier d’arrachage de langues de belle-mère (Dracaena hyacinthoides) et d’agaves (Agave sisalana), deux espèces exotiques envahissantes se développant sur un site de pontes de tortues marines.

Chantier d’arrachage d’agaves sur l’îlet Pinel
© Comité français de l’UICN

Chantier d’arrachage de langues de belle mère sur l’îlet Pinel © Comité français de l’UICN

 

 

 

 

 

 

 

 

Des projets territoriaux portés par les stagiaires ont fait l’objet d’un travail collectif en vue d’une concrétisation suite à la formation. Le Centre de ressources EEE et le Réseau EEE outre-mer resteront disponibles pour un accompagnement lors de leur mise en œuvre si nécessaire.
Les stagiaires étaient de structures variées (Parc national de la Guadeloupe, OFB, services de l’état et des collectivités, Parc naturel régional de la Martinique, ONF, association Gwada Botanica…) et la formation a été un lieu d’échanges privilégiés et de partages d’expériences entre acteurs de la région.

Forts de cette première expérience en outre-mer, le Centre de ressources EEE et le Réseau EEE outre-mer poursuivront leur mission de développement des compétences des acteurs sur cette problématique en organisant une prochaine session dans une autre région de l’outre-mer.

Pour en savoir plus :

Contacts :

Nous contacter

Pour plus d'information sur l'initiative, n'hésitez pas à nous écrire.

Illisible ? Changez de texte captcha txt